Le divorce par consentement mutuel : avantages, inconvénients ?

 

Ce mode de présente de nombreux avantages :

 

Il bénéficie d’une procédure rapide qui ne nécessite qu’une seule comparution devant le juge aux affaires familiales et peut être conclu à moindre coût.

 

C’est également le mode de divorce qui présente le plus de liberté pour les époux qui peuvent organiser, en concertation avec leurs avocats (ou l’avocat commun qu’ils auront choisi), les modalités de leur séparation et celle de la liquidation de leur communauté.

 

Au final, le juge prend connaissance des dispositions prévues par les époux et si elles sont conformes à la loi, les homologue pour prononcer le divorce.

 

Finalement, la théorie semble assez simple et ce mode de divorce assez séduisant…

 

Toutefois, cette grande liberté cache des inconvénients extrêmement fâcheux.

 

En effet, il est tentant pour le couple en phase de séparation de ne pas s’encombrer de difficultés juridiques et d’aller divorcer au plus vite, sans être trop regardant sur l’aspect futur des conséquences : « On verra bien », se dit-on parfois… et c’est là où le bât blesse.

 

En effet, une fois la convention homologuée, les époux ne peuvent plus revenir sur ces dispositions !

 

Une côte mal taillée négociée à la va vite pour en terminer peut donc se révéler problématique par la suite, obligeant les époux soit à renoncer purement et simplement à un droit auquel ils auraient pu prétendre avant le divorce, soit à repasser devant le juge aux affaires familiales pour revoir des modalités importantes comme celles relatives à l’exercice de l’autorité parentale et du droit de garde pour les enfants…

 

En définitive, cette procédure se révèle sans trop d’inconvénient pour seulement les couples mariés n’ayant ni ni bien en commun.

 

En revanche, pour les autres cas, ce divorce reste extrêmement intéressant et rapide à la condition toutefois que les époux prennent le temps de la réflexion et soient parfaitement conseillés par un avocat qui les invitera à réfléchir non seulement sur les points qu’ils ont déjà envisagés ensemble, mais encore sur d’autres auxquels ils n’auraient pas pensé, ce qui est souvent le cas.

 

Notre cabinet intervient très régulièrement en matière de et même si la procédure se veut rapide par définition, nous prenons le temps de l’écoute des conjoints afin de leur présenter et au juge la convention la plus adaptée à leur situation.

Vous souhaitez savoir si Maître Larrieu-Sans peut vous aider ? Cliquez-ici

Partager cet article :

Désolé les commentaires sont fermés.

Article précédent
«
Article suivant
»